Hébergement de données sensibles : Medisys ou le choix de la sécurité

| | ,

À l’heure de la riposte française au Cloud Act[1] avec la tentative de cloud souverain OVH/Outscale, la question de la protection des données (sensibles) est plus que jamais au cœur de l’actualité. Chez Medisys, nous avons déjà fait le choix de l’éthique et de la sécurité.

Le risque d’ingérence numérique des USA dans les données françaises

Le recours aux services de stockage à distance a permis des avancées majeures en matière de mobilité, de partage et de synchronisation des données. Mais il a aussi ouvert la porte à de nouveaux risques combinés, liés au numérique et à l’extraterritorialité. Car face aux géants du cloud, majoritairement américains, GAFAM en tête de liste, la riposte européenne peine à émerger. On espère que la nouvelle tentative de cloud souverain OVH/Outscale, sous l’impulsion de Bruno Lemaire, parviendra à s’imposer. Mais après le sort funeste de Cloudwatt et Numergy, le doute peut être permis…

Femme dérangée dans déguisement enfantin de robotOr confier nos données, sensibles ou non, aux géants américains, c’est accepter qu’elles soient soumises au droit américain – plus souple en matière de confidentialité et de protection, et ce, quel que soit le territoire visé – et qu’in fine, elles échappent à notre contrôle. À l’heure où chacun veille à être en accord avec la RGPD, cela sentirait presque la dissonance cognitive.

 

La maîtrise des circuits, garantie de l’indépendance numérique

Contrairement à d’autres éditeurs qui se targuent de leur partenariat avec Microsoft dont ils revendent les produits avec un zèle énamouré, chez Medisys, c’est notre responsabilité sociétale qui guide nos investissements, plus la renommée de nos partenaires.

Ainsi, que ce soit pour nos offre de télégestion mobile ou d’hébergement, nous avons choisi des sites et partenaires français ou européens. Un choix à la fois éthique et sécuritaire. Notre hébergeur est implanté localement dans le sud est de la France. Il appartient à un groupe qui paie ses impôts en France. Pour héberger les données de santé de nos clients, nous avons privilégié, plutôt que les GAFAM, un centre dont l’éthique et la confidentialité sont hors de tout soupçon. Une qualité qui lui vaut d’abriter les données sensibles de l’assurance maladie et de plusieurs ministères et entreprises nationales stratégiques.

Comme nous le disions plus haut, les géants du GAFAM dominent ce secteur, ô combien stratégique, du cloud. Chat en cage entouré de perroquets

C’est pourquoi nous saluons l’idée de défendre et promouvoir les technologies nationales et européennes. Et parce que les données de santé de nos aînés en particulier, attisent bien des convoitises, nous renouvelons encore cette ambition. Et nous sommes convaincus que si la France est une garantie en matière d’éthique, l’Europe reste le bon niveau pour apporter une meilleure sécurité juridique aux données.

Comme dans le domaine de l’écologie, en matière de protection des données, de vie privée, des données de santé, il appartient à tous d’être vigilant et à d’agir pour éviter que l’Europe ne devienne une colonie numérique des USA. Et c’est bien là tout l’enjeu : prévenir toute hégémonie, toute dérive éthique.

L’offre d’hébergement de données de santé Medisys : éthique, sécurité et souplesse

Afin de répondre aux enjeux de sécurité des données personnelles de santé, nous vous proposons deux offres :

  • Une offre d’hébergement classique
  • Une offre d’hébergement de données de santé certifié HDS

 

[1] Le Cloud act ou « Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act » est une loi américaine promulguée le 23 mars 2018 qui modifie le chapitre 121 du Titre 18 du United States Code. Ce faisant, elle offre aux autorités américaines un passe-droit sur les données personnelles sur le sol US mais aussi à l’étranger. Plus d’informations sur le cloud act

Crédits photos :
chat en cage, image par Gerhard Gellinger
Stormtrooper : image par Liam Tucker
Article précédent

Les SAAD face au turnover – Interview de l’UNA 47

Lot Aide à Domicile : exemple d’une stratégie RH gagnante

Article suivant

Laisser un commentaire